International Centre for
Sports Studies

Avenue DuPeyrou 1
2000 Neuchâtel
Switzerland
Tel +41 32 718 39 00

News

Thu. 09 January 2014

Master Thesis Defense by Magalie Billod - Université de Neuchâtel - Friday 24th january 2014

(article in French)

Soutenance de mémoire de Madame Magalie Billod : Pratiques sportives en pleine nature et handicap physique : l’engagement de personnes valides en tant que « pilotes » – entre dispositions et représentations

A notre époque, nous pouvons observer la présence de bon nombre de personnes en situation de handicap, notamment avec un handicap physique, dans le champ des pratiques sportives de loisirs en pleine nature. Cela peut paraitre surprenant en connaissant les valeurs transmises dans le champ sportif : performance, compétitivité, efficacité, concurrence, rapport au corps particulier. Or, certaines personnes actives dans ce champ cherchent à s’engager pour ces personnes ensituation de handicap afin de leur permettre l’accès à ces pratiques. Elles effectuent souvent desformations spécifiques (« pilote » pour du ski, formes de VTT, randonnée ou parapente« adaptés » à titre d’exemple) et investissent une partie de leur temps dans ces activités, une implication qui est généralement soit professionnelle, soit associative.

Mon travail de mémoire s’inscrivant dans le domaine de la sociologie du sport porte sur les motivations de ces personnes valides à s’engager dans les pratiques sportives en pleine nature entant que « pilote » en compagnie de personnes avec un handicap physique. A la croisée de deux ancrages théoriques différents – celui des déterminismes sociaux et du constructivisme – il met enlumière, suite à une série d’entretiens semi-directifs, différents facteurs influençant cette volonté d’engagement. Nous verrons notamment le rôle joué par les dispositions (formation, éducation reçue, rapport à la différence), les expériences vécues et les représentations du handicap que se font ces « pilotes ».

Directeur de mémoire : Christophe JACCOUD

Experte : Monica ACETI

24 janvier 2014, 10h30

Faubourg de l’Hôpital 27, grande salle de cours, rez-de-chaussée