Centre International
d'Étude du Sport

Avenue DuPeyrou 1
2000 Neuchâtel
Suisse
Tél +41 32 718 39 00

Actualités

mer. 15 novembre 2017

Le sport, cette invention si british

Le sport moderne n'est pas un trait d'humanité, une constante anthropologique, mais bien davantage un fait d'histoire ou, pour le dire mieux, une invention culturelle qui s'est développée d'abord en Angleterre. Sa diffusion, bien qu'il soit très étroitement lié à des valeurs et à des effets de contexte spécifiquement britannique, l'a conduit sur tous les continents, pour s'imposer en modèle dominant de confrontation des corps. Diffusion sociale aussi puisque, d'une activité très élitaire, il s'est progressivement démocratisé après la Seconde guerre mondiale.  La Suisse n'a pas échappé à cette dynamique, lui faisant même bon accueil, en particulier du fait d'une présence forte de sujets britanniques sur le sol helvétique, à la faveur du tourisme ou de la réputation des pensionnats de jeunes gens. 

Christophe Jaccoud est Professeur associé de sociologie du sport à l'Université de Neuchâtel et Collaborateur scientifique au Centre International d’Etude du Sport (CIES). Ses domaines de recherche ont d'abord concerné les pratiques sportives juvéniles en milieu urbain et les politiques publiques sportives, puis les phénomènes de violence périsportives, des thèmes auxquels il a consacré articles et ouvrages. Ses travaux récents concernent plus particulièrement le sport féminin -football et twirling bâton- et les possibles formes d'émancipation qui sont attachées à des engagements associatifs juvéniles. 

L’interview est disponible sous ce lien.