Centre International
d'Étude du Sport

Avenue DuPeyrou 1
2000 Neuchâtel
Suisse
Tél +41 32 718 39 00

Actualités

mar. 22 décembre 2015

Fin du premier chapitre

Alors qu’elle représente pourtant un tiers de la durée totale du MA international en management, droit et sciences humaines du sport (« FIFA Master »), l’expérience que nous avons vécue à Leicester est déjà derrière nous! En effet, au cours des treize dernières semaines, nous avons étudié de manière intense dans un environnement stimulant. Ce premier module nous a également permis d’établir des relations professionnelles et personnelles qui perdureront, nous en sommes certains, au-delà de l’obtention de notre diplôme.

Dans la foulée de notre précédent rapport rédigé il y a cinq semaines, nous pouvons dire que le programme a suivi son cours de manière tout aussi motivante et excitante. De l’étude de la naissance du sport moderne au début de notre module en Angleterre, à celle de l’internationalisation du sport durant la deuxième moitié de notre incursion dans les sciences humaines, nous avons véritablement pu réaliser le potentiel du sport.  

Cette partie du module a débuté avec les présentations, de la part de chaque étudiant, de leurs systèmes sportifs nationaux. Malgré nos différents backgrounds, le fait que pratiquement tous les étudiants aient dépassé le temps de parole alloué, souligne la passion et l’orgueil que nous  partageons pour le sport. Cela prouve également que nous avons beaucoup plus de choses en commun que ce que nous avions initialement imaginé. À travers ce module, l’apprentissage des éléments théoriques nous a permis de comprendre l’importance  du sport dans le monde d’aujourd’hui.

Après avoir complété le module d’internationalisation du sport, nous nous sommes concentrés sur les méthodes de recherche, sous-module animé par le Dr Kevin Tallec Marston, ancien étudiant du programme et chargé de recherche au CIES. Ce sous-module nous a fourni une aide précieuse en vue de la préparation de notre projet final, valant 25% de la note finale, et dont la rédaction nous occupera dès à présent et cela jusqu’en juillet. Les enseignements et les contributions de Kevin ont joué un rôle fondamental dans le développement de nos idées de projet. Le module à la De Montfort University s’est conclu par un enseignement de deux semaines dédié à la communication. Mené par le Professeur Lurati de l’Université de la Suisse Italienne, ce sous-module a inclus des éléments de planification, de stratégie de campagne et de relations médias, dont nous sommes sûrs qu’ils seront pertinents pour nos futures carrières.

Participer à ce master international reste un privilège. Nous nous estimons chanceux de pouvoir bénéficier des enseignements d’intervenants aussi reconnus. Le fait que beaucoup d’entre eux soient d’anciens étudiants représente une indéniable source d’inspiration. Nous sommes reconnaissants de l’attitude amicale et ouverte que les alumni nous ont témoignée. Nous nous sommes immédiatement sentis les bienvenus au sein de cette communauté.

Au-delà des nombreux aspects positifs au niveau académique, ce qui se passe en-dehors des salles de classe est tout aussi important. Au début du mois de décembre, nous avons accueilli le programme de Master « Football industries » de l’Université de Liverpool afin de disputer la traditionnelle « Barwick Cup ».  La 16ème édition – et son « renfort » l’alumni Alexander Staehelin – en ont profité pour remporter une première victoire en 2015 et la fêter dignement en invitant leurs adversaires d’un jour à un magnifique repas en commun.

Tout au long de notre périple à Leicester, il nous est apparu évident que nous formions un groupe unique d’individus. Chacun des trente-deux étudiants apporte quelque chose de singulier et bénéfique à notre édition, et le fait de pouvoir partager les dix prochains mois représente plus qu’un plaisir : c’est un honneur. La coupure imminente que représente la période des fêtes de fin d’année est une opportunité pour réfléchir aux trois mois qui viennent de s’écouler ainsi que de pouvoir préparer les sept suivants. Alors que nous nous apprêtons à vivre ces fêtes aux côtés de nos familles et de nos amis proches, nous le ferons avec la conviction que nous faisons partie d’une nouvelle famille très spéciale.

Il faut avouer que nous quittons Leicester avec une certaine tristesse. Malgré la lumière toujours plus ténue à l’approche de l’hiver, l’organisation et le soutien que nous avons reçu dès le premier jour ont fait de ce lieu un endroit idéal pour se familiariser autant avec le programme qu’avec nos camarades de classe. Nous souhaitons remercier chaleureusement Martin Polley, Pierre Lanfranchi et James Panter pour leur soutien sans faille tout au long de ce module, qui a été énormément apprécié.

En janvier, nous nous retrouverons pour le prochain chapitre à Milan, à la SDA Bocconi. Une nouvelle université, un nouveau pays et un nouveau module : nous nous réjouissons de relever le défi que va représenter pour nous le module de management du sport.

 

Cameron Angus et Shalini Krishnan
Représentants de la classe à Leicester