Centre International
d'Étude du Sport

Avenue DuPeyrou 1
2000 Neuchâtel
Suisse
Tél +41 32 718 39 00

Publications

lun. 21 janvier 2013

L'Etude démographique 2013 sort de presse

L'Etude démographique de l'Observatoire du football du CIES montre que le pourcentage de joueurs importés d'étranger à l'échelle européenne n'a jamais été aussi élevé que lors de la saison en cours. Dans les 31 ligues de premier niveau de compétition analysées, 36,1% des joueurs ont grandi dans une association nationale différente que celle de leur club d'emploi.

Les footballeurs expatriés représentent plus d'un quart des joueurs à tous les postes, avec une valeur record de 44,3% parmi les attaquants. Leur pourcentage est supérieur à 50% dans six championnats sur 31 : Chypre, Angleterre, Portugal, Belgique, Italie et Turquie. Le niveau observé en première division chypriote est le plus haut jamais enregistré (74,2%).

Le Brésil reste de loin le principal pays exportateur. Cependant, le nombre de Brésiliens a légèrement diminué lors de la dernière année : de 524 à 515. Par contre, les expatriés du deuxième plus grand pays exportateur, la France, ont fortement augmenté : de 245 à 269. Cependant, les plus fortes hausses ont concerné les joueurs espagnols (+34 à 148) et portugais (+41 à 171).

Depuis la saison passée, la plus forte croissance dans le taux d'expatriés a été mesurée en Bulgarie (+6,9%) et en Ukraine (+6,2%). Par contre, la plus forte diminution a été enregistrée en Grèce, où le taux d'expatriés a baissé de 14,9% avec la crise économique. Les joueurs importés d'étranger représentent moins d'un cinquième des effectifs seulement dans trois championnats sur 31 (Slovénie, Serbie et Croatie).

L'augmentation de la présence relative de joueurs expatriés va de pair avec la diminution de celle des joueurs formés dans le club. Leur pourcentage n'a jamais été aussi faible que lors de la saison en cours : 21.1%. Depuis 2009, la proportion de footballeurs formés sur place a diminué dans toutes les parties du continent, sauf en Europe centrale. Le pourcentage de ces joueurs est inférieur à 10% au Portugal, en Turquie et en Italie.

L'Etude de l'Observatoire du football du CIES présente aussi des valeurs record par club. Barcelone réunit les joueurs les plus petits : 177.74 cm en moyenne. De plus, l'équipe catalane est composée des footballeurs qui ont fait depuis le plus longtemps partie de l'effectif de la première équipe : 5 ans en moyenne. Deux autres possibles gagnants de la Ligue des champions sont parmi les clubs les plus stables : Shakhtar Donetsk (4,4 ans, 3ème place) et Manchester United FC (4,3 années, 7ème).

Pour télécharger un extrait de l'Etude, cliquez ici

Pour acheter la publication, cliquez ici

Pour plus de renseignements et pour des rabais académiques, merci d'écrire à football.observatory(at)cies.ch

A propos du CIES Football Observatory

Le CIES Football Observatory a été créé en 2005 sous le nom de Professional Football Players Observatory (PFPO). Depuis 2011, il est l'un des piliers du vaste projet CIES Observatory dédié à l'analyse statistique du sport dans sa diversité. Pour plus d'informations, cliquez ici.

A propos du CIES

Le Centre international d'étude du sport (CIES) est une fondation créée en 1995 à Neuchâtel (Suisse) par la Fédération internationale de football association (FIFA), l'Université de Neuchâtel, la Ville et le Canton de Neuchâtel en tant qu'institution scientifique indépendante. Pour plus d'informations, cliquez ici.

CIES - Centre International d'Etude du Sport
Raffaele Poli
Avenue DuPeyrou 1, 2000 Neuchâtel
Suisse
Tél +41 32 718 39 00 - Fax +41 32 718 39 01
Email: football.observatory@cies.ch