Centre International
d'Étude du Sport

Avenue DuPeyrou 1
2000 Neuchâtel
Suisse
Tél +41 32 718 39 00

Actualités

mer. 06 février 2019

FIFA MASTER ALUMNI – QUE SONT-ILS DEVENUS? – SARAH CRUMBACH

Photo : Sarah Crumbach (droite) et une jeune change-maker d'Azerbaïjan au Village Olympique des JOJ de Buenos Aires

 

Sarah Crumbach

Position actuelle : Responsable des services des Jeux Olympiques de la jeunesse, Comité International Olympique (CIO), Lausanne, Suisse

Année d'obtention du diplôme : 2010 (10ème édition)

Nationalité : Allemande

 

Quel poste occupez-vous actuellement dans le domaine du sport?

 Ayant débuté au CIO en tant que stagiaire en 2010, j'ai occupé plusieurs postes au sein du département des Jeux Olympiques, liés à la planification et au côté opérationnel des Jeux. Dans mes fonctions actuelles, je suis responsable de la planification et de la mise en œuvre des accréditations, de l'hébergement, de la restauration, de la logistique, du transport, des services d'arrivée, de départ et des voyages internationaux pour les Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) d'été et d'hiver. Bien que les résultats des projets que je gère ne soient pas directement visibles sur le terrain, les Jeux ne seraient pas possibles sans ce travail qui nécessite de posséder de solides connaissances sportives afin de pouvoir coordonner les différents services. Qu'il s'agisse des transports, de la livraison d'équipements sportifs ou encore du contrôle de la bonne teneure nutritionnelle des repas servis, l'attention aux détails est essentielle pour s'assurer que les athlètes, les entraîneurs, les arbitres, les médias et tout le personnel en général seront à même d’effectuer leurs tâches efficacement. 

Ce que j'aime le plus dans ce poste, c'est la diversité des personnes avec lesquelles je dois interagir et travailler. Principalement avec le comité d'organisation local et ses partenaires, mais aussi avec les nombreux services du CIO (sport, marketing, médical, juridique, événementiel, etc.) impliqués ainsi que les divers autres clients et parties prenantes clés (comités nationaux olympiques, fédérations internationales, sponsors, etc.). Pour certains aspects spécifiques du projet, je collabore également avec des entrepreneurs et des experts externes.

L'un des plus grands défis de ce travail est de s'assurer que les services sont adaptés à un événement international de haut niveau, tout en maintenant un budget raisonnable et une complexité réduite. Le concept de partage - partager les espaces, les services, les ressources - est un modèle que nous avons continuellement promu au cours des dernières éditions des Jeux Olympiques de la Jeunesse et après quelques éditions, ce dernier a maintenant été largement adopté par les parties prenantes.

Si la fonction est certes plutôt technique, la combinaison du sport, de l'éducation et de l'innovation est quelque chose que nous nous efforçons de mettre en œuvre dans tous les aspects de l'événement. Les JOJ de Buenos Aires 2018 qui viennent de s'achever en octobre étaient plus urbains, plus inclusifs et plus innovants que toutes les éditions précédentes. La tenue de la cérémonie d'ouverture au centre de la ville au lieu d'un stade, la mise en œuvre d'un concept de parc combinant différentes compétitions sportives, l'initiation et l'éducation sportives dans une atmosphère festive et l'accès gratuit pour plus d'un million de spectateurs (dont 200 000 écoliers) ont tous été des facteurs clés du succès des JOJ. Il s'agissait également de la première manifestation olympique avec une égalité totale entre les sexes en termes de nombre d'athlètes participants.

 

 Photo : Parc des Jeux Olympiques de la Jeunesse et sa flamme olympique 

 

Quels aspects du FIFA Master vous ont-ils le plus aidé dans votre carrière ?

Avant de participer au FIFA Master, j'avais déjà acquis une certaine expérience théorique et pratique du monde du sport. Cependant, je ne connaissais pas grand-chose à la gouvernance et aux structures de l'industrie internationale du sport. Le FIFA Master m'a permis d’acquérir une compréhension plus profonde des enjeux. Le fait d'avoir pu rencontrer autant de professionnels de différents horizons, que ce soit mes camarades de classe, des conférenciers ou des experts lors de nos visites sur le terrain, m'a été d'une grande aide. Ces contacts et réseaux me sont encore fort utiles aujourd'hui. Enfin, le Master m'a donné l'opportunité de travailler quotidiennement dans un environnement international où l’on est amené à trouver des solutions dans différents contextes avec des personnes qui envisagent les choses différemment que soi.

Quels conseils pourriez-vous donner aux futurs étudiants de ce programme?

Gardez l'esprit ouvert et vous bénéficierez grandement du FIFA Master. Vous apprendrez de vos conférenciers, de vos camarades de classe et de l’expérience que vous ferez ensemble. Vous apprendrez beaucoup de choses en classe et encore plus lors de vos visites sur le terrain, lors des travaux de groupe et des activités sociales. N’hésitez jamais à poser des questions, débattre, reconsidérer. Gardez vos objectifs à l'esprit, mais essayez d'absorber le plus de choses possible provenant des personnes talentueuses qui vous entourent. Et bien sûr, profitez-en ! 

 

Le FIFA Master - Master International en Sciences Humaines, Management et Droit du Sport a été créé par le Centre International d'Etude du Sport (CIES) en partenariat avec trois universités, De Montfort University à Leicester (Angleterre), SDA Bocconi School of Management à Milan (Italie) et l'Université de Neuchâtel (Suisse). 

Le FIFA Master est le seul programme à avoir été reconnu meilleur Master en management du sport au niveau européen à six reprises (2012, 2013, 2014, 2015, 2017 et 2018) par le magazine SportBusiness International.

Découvrez plus d’exemples motivants de carrières professionnelles d’alumni du FIFA Master, en cliquant ici.