Centre International
d'Étude du Sport

Avenue DuPeyrou 1
2000 Neuchâtel
Suisse
Tél +41 32 718 39 00

Actualités

L’aventure du FIFA Master se poursuit, car nous sommes désormais au coeur du sport mondial

Il est vrai que le temps passe vite lorsqu'on s'amuse, mais pouvons-nous, s'il vous plaît, le ralentir un peu ?

Il semble que c’était hier que les étudiants du FIFA Master sont arrivés à Neuchâtel ; cependant, au moment où nous écrivons cet article, entre des visites de terrain mémorables et des expériences uniques, la classe est officiellement entrée dans la dernière semaine de cours, avant un mois complet de préparation avant la présentation des projets finaux et laérémonie de remise des diplômes. À ce stade, c'est un mélange assez chaotique d'émotions, d'ambitions et de craintes pour les étudiants du FIFA Master : cependant, avec plusieurs échéances importantes qui approchent et le niveau de compétition qui s'élève sensiblement, il ne fait aucun doute que traverser ce tourbillon ensemble est une véritable bénédiction et unvéritable héritage. Ainsi, prenez-nous au sérieux quand nous disons que les journées de cours vont beaucoup nous manquer et laissez-nous vous dire rapidement pourquoi elles étaient si spéciales et intéressantes pour nous.

La première semaine de mai a démarré avec un thème intéressant sur la gouvernance et la compétition du football en Asie : nous avons eu le plaisir d'accueillir Benoît Pasquier, associé de BP Sports Law et ancien directeur juridique de l'AFC, qui nous a donné un aperçu des statuts et de la gouvernance de l'AFC ; et un panel composé de Shoko Tsuji, M. Kobayashi (WE League), Biplav Gautam (Sportradar) en tant qu'ancien du FIFA Master, Doojin Sa (K-League) et Stuart Larman (UAE Pro League). Le panel a engagé des discussions constructives sur les particularités du football asiatique au sein des industries respectives, soulignant les défis actuels et futurs et proposant des solutions et des projets.

Le débat international, tel qu'il est impliqué dans les questions liées au sport, a été approfondi en termes de modèles sportifs comparatifs par Petros Mavroidis, professeur de droit de l'Union européenne et de l'OMC à l'Université de Neuchâtel et à la Columbia Law School, et Stephen Weatherill, professeur de droit européen Jacques Delors  à l'Université d'Oxford.

Une semaine complète de conférences a été consacrée aux aspects commerciaux du sport et au cadre contractuel et juridique qui s'y applique, notamment en termes de protection des droits de propriété intellectuelle et de sponsoring, de licences, de merchandising, de billetterie et de distribution médiatique des marques et événements liés au sport. À cet égard, des contributions ont été apportées par les professeurs Thomas Probst et Madalina Diaconu, ainsi que par des experts tels que Jason Smith, associé du cabinet Brabner, et Stephen Bock, chef du service juridique et conseiller général de Volleyball World.

La troisième semaine de mai a commencé par un examen suivi par le début d'un nouveau sous-module, consacré aux questions d'éthique et d'intégrité.

Au cours de ce sous-module, la classe a eu le plaisir d’assister à une présentation de Pierre Cornu qui nous a donné une vue d'ensemble sur la corruption, les paris et les matchs truqués. la classe a pu discuter de plusieurs études de cas du département d'intégrité de la FIFA avec. Stephanie Eichenberger Il y a également eu une présentation de Patrick Trépanier (FIFA) sur ses opérations et sa stratégie de conformité. Enfin, la classe a discuté des questions d'intégrité des paris avec Anja Martin (Sportradar), une ancienne étudiante du cours, qui a guidé la classe avec la présentation de l'activité de Sportradar sur la collecte de données, le reporting et son système de détection des fraudes. Ces présentations nous ont été extrêmement utiles, car elles aident à comprendre ces questions, qui constituent l'une des plus grandes menaces du sport d'aujourd'hui.

Il était ensuite temps pour la classe de discuter d'un autre problème d'intégrité majeur, à savoir le dopage. Emily Wisnosky (FIBA) a présenté les aspects juridiques de la lutte contre le dopage, ainsi que certaines des principales dispositions du Code de l'AMA et son applicabilité. Sa présentation a été suivie par une présentation de Benjamin Cohen (Agence internationale de contrôle) qui a donné à la classe un aperçu de la création et de l'activité de l'ITA.

Après avoir suivi les présentations et discuté des questions d'éthique et d'intégrité, il était important de voir comment ces questions d'intégrité sont traitées dans le monde du sport. Ainsi, la classe a commencé à parler des procédures disciplinaires, de la résolution des conflits et du Tribunal arbitral du sport (TAS). Concernant la résolution des litiges, le Dr. Heiner Kahlert (Martens) nous a présenté le Tribunal Arbitral du Basketball, sa composition et son fonctionnement, Sébastien Besson (Lévy Kaufmann-Kohler) et Antonio Rigozzi (Lévy Kaufmann-Kohler et arbitre TAS), Delphine Deschenaux-Rochat (TAS) et Michele Bernasconi (Bär & Karrer et arbitre TAS), nous ont donné une vue d'ensemble de la résolution des litiges dans le sport, du fonctionnement et de la structure du TAS, du Code du TAS et de ses règles de procédure, ainsi que des sentences marquantes du TAS et de leurs principales questions connexes. Cette vue d'ensemble et les exercices effectués tant en classe qu’en dehors nous ont aidé à nous préparer pour ce qui nous attend à la mi-juin, à savoir l'examen d'arbitrage du Moot Court !

C’était ensuite le moment de conclure le sous-module consacré aux questions d'éthique et d'intégrité et de se préparer à un exercice intéressant de deux jours sur la préparation opérationnelle, du point de vue des événements. Nous avons pu profiter d'une visite du stade de la Maladière à Neuchâtel, ce qui était crucial pour l'exercice de préparation opérationnelle, puisque la classe a pu voir les différents locaux du stade, où les différentes opérations ont lieu. L'exercice de préparation opérationnelle a été réalisé par Pedro Correia et João Pina.

La fin du mois approchant et, par conséquent, les deux derniers mois du FIFA Master, la classe a pu bénéficier d'une visite à l'Union Cycliste Internationale (UCI), l'organe directeur mondial du cyclisme., . Le matin, la classe a pu choisir entre deux activités différentes (BMX ou cyclisme sur piste), suivies dans l'après-midi par des présentations du personnel de l'UCI, y compris d'anciens étudiants du cours, Isabella Burczak (Advocacy and development manager) et Olivier Banuls (Head of Cycling Unite - ITA). 

Enfin, la classe a conclu ce mois de mai avec une présentation du professeur Denis Oswald, qui a tout d'abord parlé des différents types d'événements sportifs qui existent, puis a présenté un aperçu intéressant de sa carrière olympique. Entre les deux, nous avons écouté Pierre Ducrey (CIO), ancien étudiant du cours, connecté virtuellement depuis Tokyo, pour parler des principaux défis et réalisations de la préparation des jeux de Tokyo 2020. 

Le FIFA Master - Master International en Sciences Humaines, Management et Droit du Sport a été créé par le Centre International d'Etude du Sport (CIES) en partenariat avec trois universités, De Montfort University à Leicester (Angleterre), SDA Bocconi School of Management à Milan (Italie) et l'Université de Neuchâtel (Suisse).

Le FIFA Master est le seul programme à avoir été reconnu meilleur Master en management du sport au niveau européen à huit reprises (2012, 2013, 2014, 2015, 2017, 2018, 2019 et 2020) par le magazine SportBusiness International.

 

 

Ce site Internet utilise des cookies – limités à des cookies techniques et analytiques – afin de permettre votre navigation et améliorer votre expérience du site.

Pour plus d’informations, veuillez prendre connaissance de notre notice relative aux cookies et notre notice de confidentialité.

Je comprends